Skip to main content

Henri Brunel se promène en juillet… en quelques phrases à la fois légères et profondes:

montagnes lac2

« J’aime la marche. Depuis ma retraite, quatorze ans déjà, je me suis fixé un SMM (seuil minimum de marche) à réaliser au quotidien : quatre kilomè­tres, et s’il se peut davantage. J’ai le bonheur d’ha­biter un village et d’avoir de grands espaces. Bien entendu, pour un adepte du zen, l’idéal serait iyyogyo-zanmai ( la «méditation en marchant» ). Mais cette forme de déambulation a ses règles précises:

  • Le nez, le buste, le nombril et l’extrémité des orteils doivent se trouver dans le même plan vertical.
  • Les mains placées l’une sur l’autre, à hau­teur de l’estomac. Les pouces coiffent les doigts longs d’une sorte de petit chapeau.
  • Les coudes près du corps, les avant-bras parallèles au sol. Les épaules, décontractées.
  • Regarder à hauteur d’horizon, droit de­vant soi.
  • Marcher lentement, d’un pas ferme et régulier.

Cet exercice a des avantages. Il risque pour­tant de stupéfier les paysans rencontrés, ce qui limite son emploi. Je ne garde de la  «marche zen» que l’esprit, c’est-à-dire la concentration, la présence à soi-même, et donc au monde.

«Quand je marche, je marche …» J’accorde mon  souffle, mon esprit, mon pas. J’essaie, au moins,  si je ne réussis pas toujours, la faute en revient à la campagne si belle, si diverse, à la fois la même et une autre à chaque saison. Par les petits matins de juillet… Je redis comme un tympanon cette phrase de Thich Nhat Hanh : «Chacun de mes pas fait éclore une fleur».

La poésie est la sœur du zen. »

Henri Brunel

 

Source: Printemps Eté : L’année zen, Henri Brunel, Arléa Éditeur
Photos de la Suisse centrale, prises lors d’un stage avec Yoga Suisse.

Michèle Lefèvre Granclément

Le Yoga m'accompagne au quotidien depuis longtemps et je le transmets depuis 1991. La méditation et la pratique des différents aspects du Yoga Intégral, les rencontres sur le chemin, et l'étude des textes sacrés / philosophiques, sont mes sources d’inspiration. L'amour de la Nature et l'approche holistique de la santé, depuis l'enfance, m'ont conduite à mettre en pratique conjointement les sagesses de l'Ayurveda et du Yoga, puis à étudier leurs synergies. La Joie et l'évidence de la transmission de ces voies sœurs découlent de cette expérience de Vie.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.