Skip to main content

Il est fascinant de prendre conscience que la proportion d’eau dans notre corps rejoint la proportion d’eau sur notre planète bleue. Nous retrouvons toujours cette résonance Macrocosme-Microcosme ! Difficile d’imaginer notre planète sans ses océans, rivières, pluies… sources de vie, essentielles à notre fonctionnement. Nos cellules baignent, elles aussi, dans cette eau qui les enveloppe, telle une mère nourrissant son bébé. La Terre nous apportait la stabilité, L’Eau nous offre la fluidité, la cohésion. Jala nourrit, nettoie, draine, enveloppe, protège, elle est le nid douillet de la création. Nous avons tous commencé notre incarnation dans cet élément, in-utero, flottant dans ce liquide bienveillant et protecteur.
Restons humble face à la puissance de l’eau… et prenons soin d’elle !
Par Isabelle Hernandez

8 1
Dans notre corps physique, Jala est l’élément le plus présent et correspond à tous nos fluides, notre lubrification. Nous y retrouvons la lymphe, les fluides reproducteurs, le mucus, le sang … Sur le plan psychologique, elle nous procure l’amour, la douceur. L’eau « enveloppe » nos tissus nerveux, les « réconforte ». Elle soutient la bonne lubrification de nos articulations.
L’eau tempère notre feu, redonne de la douceur à notre existence, nous aide à laisser couler et circuler les fluides dans notre corps, à accueillir le flot de la vie.
Cet élément est indispensable à la vie, il suffit de comparer une terre aride, peu fertile, et une terre nourrie par les moussons qui va se montrer très généreuse ! Mais attention aux inondations, tout est question de dosage…
Les influences de Jala n’auront pas les mêmes effets en fonction des tempéraments ayurvédiques.

SPLASH BLOG 800 x 332 px

Les constitutions Kapha – Vigilance quant à l’accumulation de Jala

Les personnes à dominantes Kapha (Eau + Terre) sont naturellement familières avec l’eau. Leur peau est souvent « onctueuse », « douce » comme une peau de bébé. Leurs fluides sont généreux, les articulations bien lubrifiées, le fluide reproducteur de qualité ; le terrain est « fertile ». Les nerfs sont pleinement nourris, de ce fait ces constitutions sont enclines à une certaine sérénité.
La tendance de l’eau, à s’accumuler et à stagner, risque naturellement de perturber les constitutions Kapha. Cela peut se traduire par de la rétention d’eau, de l’œdème…
La circulation des fluides est un peu plus lente chez cette constitution. Il sera donc indispensable d’activer la circulation de l’eau pour que les déchets ne restent pas « bloqués ». La transpiration va permettre d’évacuer les déchets par la sueur. Une pratique d’asana et de pranayama stimulante sera donc la bienvenue pour stimuler la sudation. Les inversions seront aussi bénéfiques, pour aider le retour veineux, la circulation des fluides dans le corps… Le brossage à sec sera excellent pour stimuler la microcirculation.
Pour imager, il suffit de penser que l’eau peut être stagnante comme un marécage ou jaillissante, pure comme une source claire et sattvique !

Les constitutions Pitta – Jala un grand ami à ne pas négliger

Les constitutions Pitta (Feu + Eau) ont souvent une affection particulière pour l’eau. La prédominance de l’élément Feu les ont souvent habitués à la sensation de soif, apaisée par l’eau, ou aux sensations de chaleur, calmées par les bains. L’eau offre la fluidité dont ils ont besoin dans l’action. Cet élément a une place de choix dans le style de Vie des Pitta qui retrouveront de la douceur dans la natation, de la joie dans un bon bain de mer frais ! Si cette constitution pratique en excès des postures chauffantes et purifiantes, l’eau aura tendance à s’évaporer pour laisser un terrain chaud et sec. Les excès de chaleur et de sécheresse fragilisent le corps en créant un terrain inflammatoire.

Sarvangasana Lune

Les constitutions Vata – Jala, une source plus que vitale !

Les constitutions Vata (Air + Ether), de par leur nature, ont une moindre proportion d’eau dans le corps. Les Vata ont donc un effort à faire pour aller chercher cet élément et s’en nourrir. En effet, ils auraient tendance à se déshydrater et être en insuffisance de fluides comme, par exemple, la tendance à avoir les yeux secs, les articulations qui craquent, la peau sèche… Lorsque le système nerveux n’est pas suffisamment hydraté ; c’est la porte ouverte à l’anxiété, l’insomnie et à la plupart des troubles « Vata ».
La grande priorité sera d’apporter de « l’onctuosité » au corps physique pour le « lubrifier » en profondeur et retrouver un réconfort psychique. L’automassage à l’huile de sésame sera un rituel indispensable. L’huile permet au corps de garder l’Eau. Pour éviter l’insuffisance d’eau, certaines applications locales seront très utiles, comme par exemple des gouttes de ghee dans les yeux, ou encore de l’huile dans le nez. Dans l’alimentation, la saveur à favoriser sera la saveur douce avec les oléagineux, les céréales semi-complètes ou complètes, la prise de liquide, plutôt chaud, comme la décoction de gingembre. Les aliments salés, comme les algues, le miso… permettent de « retenir » l’eau dans l’organisme.

Eau stagnante Automne

 

Pratique pour faire circuler et fluidifier Jala

Cette pratique va nous emmener vers les postures dynamiques pour « réchauffer » et donc « fluidifier » les liquides, afin de favoriser une meilleure circulation. Les postures d’inversion en statique vont aider au « renouvellement » harmonieux de Jala dans le corps.

Dans le prochain numéro, Michèle poursuivre l’exploration de Jala à travers les Mudra, Chakra, Mantra, …

Bonne pratique !

Isabelle Hernandez

Cristal deau

 

Journal du Yoga

Cet article est paru dans le Journal du Yoga n°223, décembre 2020. Abonnez-vous sur www.lejournalduyoga.com.

Isabelle Moysan (Hernandez)

Ma rencontre avec le yoga, il y a plus de 20 ans, a été une étape déterminante de ma vie. En effet, au-delà d’une pratique qui m’a apporté de nombreux bienfaits dans le quotidien, le Yoga est devenu un art de vivre de part sa philosophie. L'étude puis l'intégration de l'Ayurveda a ouvert une profonde expérience de la vie en lien avec la Nature et sa propre Nature. Le chemin du Yoga & de l'Ayurveda, à travers leur alchimie m'accompagne avec Joie sur le cheminement.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.