Skip to main content

Envie de manger quelque chose de léger et vite fait, mais pas n’importe quoi? Dans ces cas-là, Marc et moi aimons nous préparer une soupe japonaise dans l’une de ses multiples variantes. Sa préparation est très simple, quasi instantanée pour ses versions de base… Et le résultat est raffiné.

yogamrita soupe japonaise

Ingrédients pour deux personnes

  • 1/2 litre d’eau
  • 1 tranche de racine de gingembre fraîche
  • 2 c. à soupe de sauce soja (tamari)
  • 1 c. à café de jus de citron
  • 2 c. à café d’algues en paillettes ne nécessitant ni pré-trempage ni cuisson (salade du pêcheur ou nori par exemple)
  • Quelques feuilles de légumes verts ou de fines herbes: épinards, bette, persil, basilic ou autre
  • 1/2 c. à soupe d’huile d’olive ou de sésame pressée à froid

Préparation

Porter l’eau à ébullition.

Pendant ce temps, préparer le jus de gingembre:

  • Râper la racine
  • Puis presser à la main le gingembre râpé pour en extraire tout son jus et l’ajouter à l’eau. C’est étonnant comment une racine aussi dense peut rendre autant de jus!

Réduire le feu, pour qu’il soit doux. Ajouter à l’eau: le jus de gingembre, la sauce soja, le jus de citron et les algues.

Laisser frémir une minute, puis ajouter les légumes. Laisser frémir une à deux minutes encore.

Ajouter l’huile et retirez immédiatement du feu.

La soupe de base est prête!

Variations autour de la soupe japonaise

Pour les variantes, vous pouvez ajouter:

  • en début de préparation: 1 carotte râpée dans l’eau bouillante, cuire 3 minutes
  • et/ou en début de préparation: des dés de tofu, cuire 3 minutes
  • et/ou en début de préparation: des vermicelles de riz ou de soja, cuire selon les instructions sur l’emballage
  • en fin de préparation: quelques c. à soupe d’un reste de céréales cuites (riz, millet, pâtes, …) ou de flocons (millet, avoine, sarasin, par exemple)
  • et/ou en fin de préparation: 1 reste de légumes cuits
  • et/ou en fin de préparation: 1 c. à café de graines de sésame grillées

NB: vous pouvez remplacer la sauce soja et le jus de citron par 2 c. à soupe de jus d’Umeboshi, si vous en avez (magasin diététique ou boutique japonaise). Le jus d’Umeboshi est un jus de prune salé et lacto-fermenté. C’est délicieux et les japonais lui concèdent de multiples vertus, principalement digestives.

Michèle Lefèvre Granclément

Le Yoga m'accompagne au quotidien depuis longtemps et je le transmets depuis 1991. La méditation et la pratique des différents aspects du Yoga Intégral, les rencontres sur le chemin, et l'étude des textes sacrés / philosophiques, sont mes sources d’inspiration. L'amour de la Nature et l'approche holistique de la santé, depuis l'enfance, m'ont conduite à mettre en pratique conjointement les sagesses de l'Ayurveda et du Yoga, puis à étudier leurs synergies. La Joie et l'évidence de la transmission de ces voies sœurs découlent de cette expérience de Vie.

5 Commentaires

  • Ancolie dit :

    Depuis plus de 6 mois je suis votre blog qui me passionne et m’aide énormément dans ma pratique du yoga; votre série sur la respiration m’a inspiré une pratique plus régulière et les résultats me sont perceptibles au point de ne plus pouvoir m’en passer; vivement qu’elle recommence!
    La soupe japonaise est un délice! petit truc, j’ai écrasé le gingembre avec un presse-ail; on extrait ainsi plus simplement le jus, sans en perdre…
    Merci pour vos articles.

  • Michele dit :

    Merci Ancolie! (commentaire du 16 sept 2012)
    Je n’en ai pas, mais l’idée du presse-ail est excellente!

  • Franny dit :

    moi aussi, je suis votre blog depuis qq mois et je suis passionnée!
    à propos de la soupe japonaise que pensez-vous du miso qu’on achéte en pâte ds les boutiques diététiques? on m’a dit que ça aidait à digérer
    Merci

  • Michele dit :

    Bonjour Franny,
    Oui, bien sûr, le miso, c’est très bien aussi! En fait, il m’arrive aussi souvent de faire la petite soupe japonaise avec du miso, c’est parfait.
    On le rajoute toujours au dernier moment. L’eau ne doit pas être bouillante afin de ne pas tuer les ferments et enzymes naturels du miso, qui sont favorables au système digestif. De plus, c’est délicieux et ça change du tamari (sauce soja)!

  • Franny dit :

    Merci pour ces conseils!
    Bonne soirée!

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.