Skip to main content

Pour compléter l’article sur la fatigue psychique, intellectuelle, fatigue liée au stress, etc., voici une courte séance de yoga à pratiquer à la maison. Bien qu’elle ne soit pas difficile, cette séance s’adresse aux personnes qui pratiquent déjà le yoga.

yogamrita seance yoga anti fatigue
Si vous êtes fatigué, soyez à l’écoute aujourd’hui… et si vous sentez que cela a sa place, accordez-vous un peu plus de 20 minutes, pour vous régénérer. Voici une séance de Yoga complète, pour pratiquer chez soi.
Gardez toujours à l’esprit que « asana » signifie en sanscrit « posture stable, confortable ». Pratiquez donc en douceur et en restant à l’écoute des signaux du corps.
Pour votre séance:

  • prévoyez une pièce tranquille ;
  • arrangez-vous pour ne pas être dérangé pendant la durée de la pratique ;
  • installez un tapis de gymnastique (ou un tapis non glissant) ;
  • incorporez des temps de relaxation entre les postures.

Fiche pratique de Yoga contre la fatigue, à télécharger

Courte séance de Yoga anti-fatigue (format PDF) >>

Remarques: J’ai perdu le ficher source de ma séance et je ne peux donc y apporter aucune correction.
1. A noter: Nabhi Chakrasana peut se pratiquer avec les pieds légèrement soulevés, pour augmenter le travail sur la zone abdominale…
2. La séance peut prendre beaucoup plus de temps que 20 minutes. J’ai voulu encourager à pratiquer en minimisant le temps nécessaire, il semblerait 😉

Petite histoire à propos du temps consacré à la pratique du yoga

L’élève demande à son maître de yoga :

« Le yoga me fait beaucoup de bien ! Pour qu’il produise ses effets, j’aimerais, le pratiquer tous les jours, selon votre enseignement. Cela me tente ! Combien de temps devrais-je consacrer au yoga, chaque jour ? »

Le maître répond :

« Une demi-heure ».

L’élève s’exclame :

« Mais je n’aurai jamais tout ce temps à disposition ! »

Le maître conclut :

« Dans ce cas, c’est qu’il vous faudra pratiquer une heure par jour ».

Bon Yoga!

Michèle Lefèvre Granclément

Le Yoga m'accompagne au quotidien depuis longtemps et je le transmets depuis 1991. La méditation et la pratique des différents aspects du Yoga Intégral, les rencontres sur le chemin, et l'étude des textes sacrés / philosophiques, sont mes sources d’inspiration. L'amour de la Nature et l'approche holistique de la santé, depuis l'enfance, m'ont conduite à mettre en pratique conjointement les sagesses de l'Ayurveda et du Yoga, puis à étudier leurs synergies. La Joie et l'évidence de la transmission de ces voies sœurs découlent de cette expérience de Vie.

4 Commentaires

  • Sibylle dit :

    Merci, Michèle pour cette petite séance, et pour le petit dialogue amusant entre le maître et l’élève.
    C’est grâce à vos séances en ligne que j’ai découvert thataka mudra, que j’aime beaucoup. Je commence souvent mes petites séances par là le matin : d’abord parce que cela m’invite à d’abord m’installer en Savasana, comme pour bien arrêter avant de commencer. Et puis parce que thataka mudra, je trouve, permet d’étirer tout le corps en reposant le dos. En plus, je trouve plus facile d’arriver à déposer mon attention sur ma respiration et sur son lien avec le corps dans les postures en début de séance quand chacune des phases respiratoires correspond à un mouvement ou une partie de posture. Uddyana bandha s’installe parfois tout seul aussi. Et parfois pas; je n’en décide pas volontairement. Enfin, les phases d’apnée de la respiration, certains jours, semblent s’allonger, comme un repos qui vient sans effort.
    Et je suis loin d’avoir fini de faire le tour de thataka mudra!
    Pouvez-vous peut-être en dire plus à son sujet?
    Merci
    Sibylle

  • Patricia L dit :

    Merci Michèle je vais essayer cette séance demain matin …
    Uddiyana bandha est encore un peu difficile pour moi, mais chaque chose en son temps.
    Patricia

  • Michele dit :

    Chère Sibylle,
    Le Thataka Mudra est une pratique qui m’est chère aussi.
    T.K. Sribhashyam a enfin fait paraître un livre sur le yoga, « Émergence du Yoga« ). J’y retrouve l’enseignement que j’avais reçu de Serge Aubry, bien entendu, vu que le second est disciple du premier. Cependant, j’ai regretté, à la lecture de cet ouvrage, que le lien avec l’Ayurveda soit si ténu.
    Comme c’est avec Serge que j’ai abordé le Thatâka Mudra, voici un résumé de ce qu’en dit Sribhashyam.
    Tathâka (ou Thâdagi) signifie étang, cruche ou estomac.
    T.K. Sribhashyam propose de faire 12 respirations en Ujjayi avec les bras étirés derrière la tête. Dans son livre, il ne propose donc pas de Bhaya Kumbhaka (rétention poumons vides). Dommage… mais c’est vrai que Uddiyana Bandha vient instinctivement et les rétentions aussi…
    Hors livre, voici quelques effets du Thataka Mudra, d’après une synthèse très intéressante selon l’enseignement de Sribhashyam, trouvée sur le site yoga-centre.ch:
    – Diminution de la fatigue nerveuse
    – Amélioration de la concentration
    – Stimulation des glandes gastriques et pancréatiques (avec Bhaya Kumbhaka et Uddiyana Bandha)
    – Stimulation du système digestif
    – Amélioration de l’absorption (avec Uddiyana Bandha) et de l’assimilation (avec Anthara Kumbhaka et Bhaya Khumbaka)
    – Arythmie cardiaque
    – Hypertension artérielle
    – Augmentation de la longueur de la respiration Puraka (inspiration) et Rechaka (expiration).
    Pour revenir au livre de Sribhashyam, pendant le Mudra, il propose les concentrations suivantes:
    Inspiration: Pada Angusthasana (gros orteils) à Shîrsha (fontanelle, sommet de la tête).
    Expiration: Kanta (gorge), Nâbhi (nombril) ou Mula (périnée).

  • Sibylle dit :

    Un grand merci, Michèle, pour ce complément d’informations.
    J’ignorais comment/par qui ce mudra avait été diffusé dans nos contrées. J’ai du un peu surfer, je l’avoue car je n’avais jamais entendu parlé de Sribhashyam. Je ne sais donc pas non plus quel est son rapport habituel avec l’ayurveda, mais je perçois sur ce site votre grand intérêt pour les liens yoga-ayurvéda et votre petite déception quand le sujet n’est pas assez abordé là où il aurait pu l’être.
    Il me reste tant et tant à découvrir, à touts les niveaux!! (Ce que je trouve plutôt réjouissant!). Votre site et vos réponses attentives ouvrent bien des portes et des pistes d’exploration! Merci!
    Je vais dans un premier temps essayer Thataka mudra en ajoutant Ujjay, et en conservant la rétention à poumons vides, et observer les effets de cette pratique sur les phases respiratoires (entre autres).
    Encore mille mercis d’ouvrir tant de champs de recherche, de découvertes.
    Sibylle

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.